Carte postale de Belgique, avec architecture et entreprise 2.0

antwerpen-centraal-2.1272020091.jpg

Une rapide carte postale de Belgique, qui aurait dû être une carte postale du New Jersey, si un volcan islandais n’en avait pas décidé autrement😉 Anvers est devenu pour une petite semaine le point de ralliement des européens de l’équipe qui n’ont pu prendre un vol pour New York. Longues séances de travail l’après-midi pour profiter au maximum des heures communes de part et d’autre de l’Atlantique, la visioconférence comme alternative à une rencontre réelle, séance locale en Europe le matin, et l’après-midi aux Etats-Unis. Adaptation des temps modernes pour travailler à la mise en place d’un outil de réseau social dans mon entreprise. Un premier lancement non officiel « soft launch » très réussi, plus de 2500 personnes sont déjà enregistrées sans autre communication que le bouche à oreille et les invitations des premiers déjà en ligne.

Mais aussi, l’occasion de revoir Anvers, ville étonnante, vivante, dont on comprend facilement pourquoi elle a été capitale européenne de la culture il y a quelques années. Ville à l’architecture riche, du moyen-âge à l’architecture contemporaine, qui n’a pas peur de ses audaces et de la modernité. La gare à elle seule justifierait un voyage à Anvers. Gare début XXème siècle rénovée et agrandie de façon magistrale pour accueillir le TGV.

antwerp-central-station-2-h.1272102013.jpg antwerp-central-station-hor.1272102112.jpg antwerp-central-station-ver.1272102132.jpg antwerp-central-station-2-v.1272102158.jpg

antwerp-central-hall-3.1272102258.jpg antwerp-central-hall-1.1272102058.jpg antwerp-central-hall-2.1272102074.jpg antwerp-central-hall-escali.1272102304.jpg

antwerpen-centraal-1.1272022979.jpg antwerp-station-back-entran.1272022945.jpg antwerp-central-station-bac.1272022877.jpg antwerp-central-station-bac.1272102029.jpg

Retour sur la crise belge demain avec une dernière carte postale d’Anvers, avant de revenir sur le Grand Paris
Jean-Paul Chapon

A propos parisbanlieue

Qui a peur du Grand Paris ? le journal d’un « desperate banlieusard » continue, malgré la difficulté à se faire entendre. Déceptions et frustrations, paralysie du jeu politicien droite-gauche et refus de construire une métropole unifiée et solidaire au-dessus du périphérique. En regardant le Petit Paris de Bertrand Delanoë, et la région immobile de Jean-Paul Huchon en passant par la préfectoralisation de la région-capitale par le gouvernement Sarkozy, Paris est sa banlieue entame sa saison 3… à suivre ;-) Sinon, quand je ne m'occupe pas de Ville et de banlieue ou de Grand-Paris, je suis chargé de la gouvernance web et du 2.0 dans une grosse boîte...
Cet article, publié dans 8 - Cartes postales..., est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s