Lecteur, si tu t’appelles…

santini.1284908258.jpg Lecteur, si tu t’appelles…
Alain Finkelkraut, Eric Zemmour ou Jean-François Copé. Ce magazine est pour toi. En lisant notre reportage sur les églises évangéliques, tu apprendras – tu le sais peut-être déjà mais tu préfères le taire, c’est moins payant médiatiquement – que le prosélysme à l’oeuvre en banlieue est aussi le fait de chrétiens. Il y a chaque dimanche trois fois plus de fidèles qui se réunissent dans un entrepôt de Montreuil ou de Saint-Denis que de femmes portant la burqa en France. Des croyants fervents auxquels des pasteurs charismatiques, parfois des gourous, rappellent chaque fois la supériorité de la puissance divine sur la force temporelle…

Eric Woerth. Ce magazine est pour toi. Tu pourras le brandir pour dénoncer la « lapidation » médiatique dont tu es la victime. « Voyez ! Notre buffet politique renferme beaucoup plus de casserolles. Laissez-mois tranquille, à la fin !  » Tu as raison, tu n’es pas le seul à être limite-limite avec la morale. En Ile-de-France, par exemple, politiques (UMP, PS, PCF…) et grandes entreprises (Veolia, Suez, GDF) fricotent pour avoir chacun leur part du gâteau des marchés publics de l’eau, du gaz, des ordures ménagères. Ça méritait bien une enquête, non ?

Jacky. Ne désespère pas. On peut porter ce prénom et réussir dans la vie. La preuve avec le président Lorenzetti, le boss du Racing-Métro 92, club de rugby sur le retour et déjà aux avant-postes du Top 14. Le symbole d’une tendance lourde dans notre région, la hype rugby – qui va définitivement achever le moribond PSG. Une page se tourne.

Bonne lecture !

C’est l’édito du troisième numéro de Mégalopolis, le magazine du très grand Paris. Le ton est donné et ce nouveau numéro tient les promesses des deux numéros précédents. Sorti le 17 septembre, voici son sommaire . Courrez l’acheter !

containeurs.1284908280.jpg Vous y découvrirez au passage dans la section Métropole, un portrait de Santini, le Grand Parrain du Grand Paris, une interview de Philippe Subra, « Grand-Paris, la guerre de position débute » qui fait un point intéressant à mi-parcours, un superbe portfolio de Jean-Marie Heidinger sur la Seine, de Paris au Havre, ( il faut peut-être avoir vécu ses jeunes années à Rouen comme moi pour être ému par la douceur ordinaire des berges de la Seine à Oissel😉 et une chronique en forme de carte postale « Vue de Berlin Plages« , signée Paris est sa banlieue. A mon tour de vous dire « Bonne lecture ! »

Jean-Paul Chapon

A propos parisbanlieue

Qui a peur du Grand Paris ? le journal d’un « desperate banlieusard » continue, malgré la difficulté à se faire entendre. Déceptions et frustrations, paralysie du jeu politicien droite-gauche et refus de construire une métropole unifiée et solidaire au-dessus du périphérique. En regardant le Petit Paris de Bertrand Delanoë, et la région immobile de Jean-Paul Huchon en passant par la préfectoralisation de la région-capitale par le gouvernement Sarkozy, Paris est sa banlieue entame sa saison 3… à suivre ;-) Sinon, quand je ne m'occupe pas de Ville et de banlieue ou de Grand-Paris, je suis chargé de la gouvernance web et du 2.0 dans une grosse boîte...
Cet article, publié dans 1 - Le Grand-Paris, vous connaissez ?, 2.1 - Médias et banlieue, rapports difficiles..., est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s