Carte postale du Grand-Paris, avec jardin tropical et remords colonial

paris jardin d'agronomie tropicale

De plus en plus éloigné de Paris est sa banlieue, partagé entre un désintérêt grandissant pour la question du Grand-Paris – vous saviez que Paris-Métropole*, le syndicat mixte d’études qui se prend pour l’avenir de la métropole avait tenu son assemblée pleinière vendredi 11 mars ? encore un grand bide médiatique à l’échelle de son inutilité n’en déplaise à Sibylle Vincendon – éloigné aussi parce que ma vie professionnelle me laisse de moins en moins de temps et d’énergie – essayer de faire entrer dans l’ère de l’entreprise 2.0 une vieille beauté du CAC 40 cannibalise énergie et passion😉 – et enfin éloigné par Alzheimer et la maladie de ma mère, qui me donne envie d’en parler, mais dont je voudrais aussi sortir pour respirer un peu. Et puis aussi éloigné parce qu’entre Libye et Japon, le Grand-Paris paraît bien dérisoire, local, paroissial… et pourtant, c’est le vivre ensemble de quelques millions de personnes, y compris ceux que l’on voit dans ces campements sous les échangeurs des autoroutes urbaines, le long des autoroutes, coincés entre A4 et bords de rivière par exemple, ou le long du périphérique, de ceux qui brûlent dans les hôtels meublés miteux, des bandes qui règlent leur comptes entre banlieues rivales à coup de jeunes tués en sacrifice à la barbarie urbaine, et tout simplement du mal vivre de millions d’habitants du Grand-Paris, sans tremblement de terre, tsunami, alerte nucléaire ou guerre civile, mais simplement victimes épuisées de la désorganisation et de l’impuissance de leur métropole, prisonnière du corporatisme de ses élus. Alors ce soir, une carte postale de pause, en passant par le bois de Vincennes cet après-midi, enclave du Petit-Paris en banlieue, et ce jardin d’agronomie tropicale, trop longtemps délaissé, avec ses restes d’expositions coloniales en ruine honteuse, à l’image des remords non assumés sur un passé national et colonial, monuments aux morts des soldats des colonies abandonnnés, pavillons en ruine, triste témoignage. Débat sur l’identité nationale, sur la laïcité demande un gouvernement plus pyromane que pompier ? Le jardin d’agronomie tropicale est à l’image de l’incapacité nationale à regarder en face son passé. Il est aujourd’hui en travaux, il était temps. On verra ce qui en sortira…

à suivre…

* dans son blog, la journaliste de Libération Sibylle Vincendon parle de cette session pleinière de Paris-Métropole qui confirme ce qui avait été annoncé dans l’interview de Frédéric Gilli. Mais Paris est sa banlieue a décidé de ne plus faire de lien vers le blog de Sibylle Vincendon en raison de l’absence totale de lien vers d’autres blogs de la part de Libération.
Jean-Paul Chapon

A propos parisbanlieue

Qui a peur du Grand Paris ? le journal d’un « desperate banlieusard » continue, malgré la difficulté à se faire entendre. Déceptions et frustrations, paralysie du jeu politicien droite-gauche et refus de construire une métropole unifiée et solidaire au-dessus du périphérique. En regardant le Petit Paris de Bertrand Delanoë, et la région immobile de Jean-Paul Huchon en passant par la préfectoralisation de la région-capitale par le gouvernement Sarkozy, Paris est sa banlieue entame sa saison 3… à suivre ;-) Sinon, quand je ne m'occupe pas de Ville et de banlieue ou de Grand-Paris, je suis chargé de la gouvernance web et du 2.0 dans une grosse boîte...
Cet article, publié dans 1 - Le Grand-Paris, vous connaissez ?, 8 - Cartes postales..., est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Carte postale du Grand-Paris, avec jardin tropical et remords colonial

  1. Ping : Carte postale de banlieue, avec coupoles, pavillon Prince de Galles et Sidaction | Paris est sa banlieue – Saison 3 ?

  2. Ping : Carte postale de banlieue, avec coupoles, pavillon Prince de Galles et Sidaction | Paris est sa banlieue – Saison 3 prolongée ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s